NOUVELLES
20/06/2013 01:51 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

La reprise du secteur immobilier américain est de plus en plus solide

WASHINGTON - Les ventes de résidences précédemment occupées ont dépassé la barre des cinq millions aux États-Unis en mai, une première en trois ans et demi. Ce gain démontre que la reprise du secteur immobilier américain est de plus en plus solide.

La National Association of Realtors a fait savoir jeudi que la revente d'habitations avait augmenté le mois dernier de 4,2 pour cent, à un taux annuel désaisonnalisé de 5,18 millions d'unités, contre 4,97 millions en avril.

Les ventes avaient dépassé le cap des cinq millions pour la dernière fois en novembre 2009. Durant ce mois et en octobre 2009, un crédit d'impôt accordé aux acheteurs d'une résidence avait brièvement fait augmenter les ventes. Avant cette période, les ventes n'avaient pas été supérieures à cinq millions depuis novembre 2007.

Bien que le rythme des ventes soit encore inférieur au taux de 5,5 millions synonyme d'un marché en santé, il a augmenté de 13 pour cent lors des 12 derniers mois.

L'association américaine des courtiers a indiqué que le prix moyen des résidences avait augmenté en mai à 208 000 $ US, soit le niveau le plus élevé depuis juillet 2008. Cela représente une hausse de 15,4 pour cent par rapport à mai 2012 et constitue le gain annuel le plus élevé depuis octobre 2005.