NOUVELLES
20/06/2013 09:06 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

La Grace Foundation consternée par la polémique sur le cachet de Justin Trudeau

Un organisme de charité du Nouveau-Brunswick, la Grace Foundation, a exprimé sa consternation face à l'ampleur qu'a prise une affaire de cachet perçu par le chef du Parti libéral, Justin Trudeau, pour une conférence.

La direction de l'organisation a soutenu, jeudi, n'avoir jamais cherché à déclencher une telle controverse à la Chambre des communes.

En mars dernier, la fondation s'était adressée à l'agence ayant retenu les services de M. Trudeau pour la conférence et avait demandé, en raison des difficultés financières éprouvées par l'organisation, le remboursement de son cachet de 20 000 $.

Le président du conseil d'administration de la Grace Foundation, Ian Webster, a expliqué qu'en raison de l'absence d'une réponse à cette demande, l'organisation avait décidé, en mai, de laisser tomber l'affaire.

Il a ajouté que personne n'avait été autorisé à approcher le député conservateur Rob Moore ni aucun autre politicien pour exercer une quelconque pression sur M. Trudeau. M. Moore représente la circonscription de Saint-Jean, où se trouvent les locaux de l'organisation.

Le député a de son côté affirmé que des membres de l'organisation lui avaient demandé son aide.