NOUVELLES
20/06/2013 07:04 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

La Fed refroidit les bourses

En Asie et en Europe, les bourses enregistraient des reculs jeudi au lendemain de la mise à jour de la politique monétaire aux États-Unis, qui reste la même pour l'instant. Toutefois, la Réserve fédérale américaine (Fed) a fait savoir qu'elle commencera à limiter ses injections de liquidités dans l'économie si la conjoncture continue de s'améliorer.

La possibilité que la banque centrale revoie à la baisse son programme de rachats d'actifs avant d'y mettre un terme, vers la mi-2014, a contribué à la baisse de la Bourse de Tokyo de 1,74 % jeudi. La nouvelle contraction de l'activité manufacturière en Chine a aussi plombé les marchés.

En Europe, les principaux indices boursiers perdaient plus de 2 % en après-midi.

De son côté, l'or est tombé sous les 1300 $US pour la première fois en près de trois ans, en septembre 2010. « L'or, qui a longtemps été la valeur refuge préférée (des investisseurs), entre dans un territoire précaire après les déclarations de la veille de la Réserve fédérale américaine », selon l'analyste Michael Hewson de chez CMC Markets.

Malgré ces reculs en bourses, les investisseurs restent optimistes, explique James Humphreys, gérant chez Duncan Lawrie Private Bank. « Nous voyons (les annonces de Ben Bernanke) comme un signal positif à long terme ,car il prouve qu'un retour à une politique monétaire plus normale est en préparation, que la croissance économique reprend », précise-t-il.