NOUVELLES
20/06/2013 05:25 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

Des agriculteurs près d'Ottawa touchés par des inondations demandent l'aide du fédéral

Près de deux douzaines d'agriculteurs de la région d'Ottawa victimes d'inondations réclament une compensation au gouvernement fédéral pour la perte d'une partie de leur récolte. Ils rencontrent jeudi soir des représentants de Parcs Canada, en compagnie de députés locaux, pour tenter de trouver des solutions.

Les agriculteurs soutiennent que des portions de leurs terres ont été inondées en raison du niveau élevé de la rivière Rideau, laquelle est suivie par Parcs Canada.

Dans le secteur de North Gower, Dwight Foster, qui cultive notamment du maïs, estime que les pertes des agriculteurs touchés s'élèvent à des centaines de milliers de dollars.

M. Foster a remarqué la présence d'eau dans ses champs il y a environ trois semaines. Habituellement, le trop-plein s'évacue par le système d'égout municipal jusqu'à la rivière Rideau.

« Mais si le niveau de la rivière est élevé, l'eau retourne alors dans nos champs », note-t-il.

De son côté, Parcs Canada réfute sa responsabilité dans le dossier, même s'il assure comprendre la frustration des agriculteurs.

Le ministère estime plutôt que les inondations sont dues à un printemps particulièrement pluvieux.

« Les cours d'eau sont très élevés actuellement en Ontario. Nous rencontrons le même défi avec la rivière Rideau », souligne la porte-parole Jewel Cunningham.

Le ministère fédéral utilise pour ce faire les nombreux barrages situés le long du canal Rideau. Il peut ainsi suivre à distance la quantité de précipitations et les effets sur les niveaux de la rivière toutes les heures.

D'après la CBC.