NOUVELLES
20/06/2013 08:31 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

Aide aux réfugiés : Québec revoit ses façons de faire

Un texte de Geneviève Proulx

D'ici septembre, les réfugiés du Québec auront plus de temps pour apprendre le français. C'est l'une des mesures comprises dans le nouveau Plan d'action du gouvernement du Québec pour soutenir l'accueil et l'intégration des personnes réfugiées qui a été dévoilé à Sherbrooke, jeudi, dans le cadre de la Journée mondiale des réfugiés.

L'annonce a été faite par la ministre de l'Immigration, Diane De Courcy. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, était également sur place.

Ce Plan d'action comprend 21 mesures qui s'articulent autour de quatre orientations

  1. Proposer un parcours optimal d'intégration à l'intention des personnes réfugiées;
  2. Améliorer et adapter l'intervention gouvernementale aux besoins des personnes réfugiées;
  3. Mobiliser les milieux en faisant connaître davantage l'apport des personnes réfugiées;
  4. Favoriser la concertation et améliorer les pratiques des intervenants.

« Ce plan d'action répond à la nécessité de repenser nos services en fonction des besoins qui ont évolué avec le contexte international. Au cours des dernières années, nous avons noté des changements substanciels dans le profil des personnes réfugiées. Leurs besoins sont grands et nécessitent un meilleur arrimage entre les services que nous leur offrons », a expliqué la ministre de l'Immigration, Diane De Courcy.

En plus d'avoir plus de temps pour apprendre le français, de l'aide psychologique sera offerte également. Ces mesures seront mises en place dès septembre 2013.