NOUVELLES
20/06/2013 09:26 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

4000 pèlerins toujours isolés dans l'Himalaya par les inondations

Des secouristes indiens tentaient jeudi de rejoindre quelque 4000 pèlerins coincés par des coulées de boue dans l'Himalaya, près d'un sanctuaire hindou. Au moins 100 personnes ont déjà été tuées par des inondations causées par les pluies de la mousson.

Des hélicoptères ont été utilisés pour transporter des secouristes, des médecins, de l'équipement, des vivres et des médicaments vers Kedarnath, dans l'État d'Uttrakhand, la ville la plus proche des pèlerins coincés dans la vallée.

Dans les districts les plus durement touchés, ceux de Rudraprayag et de Chamoli, les secouristes ont jusqu'à présent été incapables de rejoindre huit villages reculés qui pourraient avoir été emportés par les inondations.

Le bilan dans l'Uttrakhand s'élève actuellement à 104 morts, mais on est toujours sans nouvelles de centaines d'autres personnes. Au moins 17 autres personnes ont perdu la vie dans l'état voisin d'Uttar Pradesh.

Le ministre en chef de l'Uttrakhand, Vijay Bahuguna, a déclaré à New Delhi Television que des centaines de personnes ont été tuées dans cet État, mais que le nombre exact de victimes ne sera pas connu avant un moment. Près de 13 000 personnes avaient été évacuées par l'armée indienne, mais quelque 62 000 autres sont toujours coupées du monde.

Les inondations ont emporté des routes et une vingtaine de ponts, en plus de démolir 365 maisons et d'en endommager 275 autres, dans l'État d'Uttrakhand, qui a reçu près de 40 centimètres de pluie depuis une semaine -- soit cinq fois la quantité habituelle.

Associated Press