BIEN-ÊTRE
19/06/2013 02:50 EDT | Actualisé 25/06/2013 10:33 EDT

Coup de toque pour le Kyo Bar Japonais (PHOTOS)

courtoisie

Remplaçant l'ancien restaurant Aix Cuisine du Terroir logé sous l'hôtel Place d'Armes, le Kyo est une adresse beaucoup plus grouillante et décontractée. Il s'agit en fait d'un pub japonais, une tendance qui semble d'ailleurs, dans l'air du temps. Le bois sur les murs se marie aux murs de pierre centenaires et les longues tables hautes invitent à la convivialité.

L'équipe derrière cette nouvelle adresse semble avoir fait des efforts considérables pour préserver l'essence et l'authenticité de la cuisine japonaise et des restaurants Izakaya. Les amateurs de saké seront comblés avec une sélection de plus de 20 crus offerts au verre ou à la bouteille.

On y va pour goûter un peu à tout. Les portions s'apparentent à celles des tapas. Il faut compter environ 2 à 3 petits plats pour composer un repas consistant. On partage avec le reste de la tablée, car il faut tout goûter. Ce sera difficile, car le choix est immense!

Le bar à sushis à aire ouverte dans la salle à manger nous permet de voir les chefs s'exécuter sous nos yeux. Mais on ne va pas au Kyo pour les sushis... Pas qu'ils ne soient pas bons, au contraire, mais c'est que le reste est encore plus extraordinaire.

NE PARTEZ PAS SANS GOÛTER:

Les Ebi Mayo, des crevettes grillées à peine panées accompagnées d'une mayo épicée et de graines de sésame. Un des plats au meilleur rapport qualité-prix. Cinq grosses crevettes pour 14 $.

La crêpe aux fruits de mer (12$) qui rappelle les pizzas au sushi. On remplace la classique galette de riz par une omelette soufflée très légère. Elle est garnie de poissons et de fruits de mer, d'échalotes et d'autres ingrédients secrets.

Au moins deux cocktails. Chapeau pour les cocktails (12 au total) qui sont élaborés avec soin et dont le mariage des ingrédients est très recherché. Ils sont assez dispendieux (entre 12$ et 16 $) mais chaque gorgée en vaut le coup. Nous avons craqué pour le Pinky Ginger, le Kyo Passion et le Ninja.

La morue charbonnière (17$). Elle est servie avec la peau qui a un goût légèrement sucré. C'est la marinade au miso et l'étape du grillage qui transforme la peau en un glaçage succulent.

Les desserts sortent de l'ordinaire également. Ils sont bons, mais pas autant que les bouchées salées. Peut-être que notre dent sucrée n'est pas assez développée. On a tout de même adoré le pudding au pain au chocolat et au thé matcha que l'on verse en sauce onctueuse sur le pudding au moment de servir. Chocolaté, mais très bien dosé avec l'amerture du thé vert.

Kyo Bar Japonais

711 Côte de la Place d'Armes, Montréal

(514) 282-2711

Voici nos photos des plats qui vous feront saliver:

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le menu du Kyo Bar Japonais Voyez les images