DIVERTISSEMENT
19/06/2013 05:32 EDT | Actualisé 20/06/2013 02:17 EDT

FrancoFolies 2013 : Peter Peter et sa Version améliorée de la tristesse

Courtoisie

MONTRÉAL – Le Montréalais Peter Peter vit un début d’année fort stimulant. Et tout risque de s’accélérer davantage à partir de maintenant. En spectacle aux FrancoFolies 2013, le chanteur et musicien raconte son aventure festivalière francophone qui lance, d’une certaine façon, une carrière depuis peu transformée.

Il figure parmi la liste des nominés pour le prix Polaris auprès des Louis-Jean Cormier, The Besnard Lakes, Mac DeMarco, Godspeed You! Black Emperor, Pierre Lapointe ou Les soeurs Boulay. Il reçoit des critiques positives un peu partout pour son album Une version améliorée de la tristesse, paru à l'automne. Il a récemment donné des concerts-vitrines dans des événements prestigieux comme Canadian Music Week à Toronto ou encore le festival South by southwest à Austin, au Texas.

Et, cerise sur le sundae, il est le tout premier Québécois à signer une entente avec Arista France, la nouvelle filiale de Sony dirigée par le dynamique Vincent Boivin qui a dit de Peter Peter : « son écriture est touchante et profonde, avec de très beaux refrains. Ça plaira autant aux radios qu’aux fans de musique indie. »

La tournée continue

C’est donc avec le vent dans les voiles et une certaine confiance [quoique l’angoisse n’est jamais bien loin chez cet artiste!] que Peter Peter se présentera sur la scène du Club Soda, jeudi, pour offrir sa musique intimiste/mélancolique secouée de pop rock aux arrangements quelque peu lyriques et sophistiqués, qui rappellent les années ’70 et ’80.

« Je suis très content de ce qui m’arrive, c’est certain. La vie entre Montréal et la France, c’était une sorte d’ambition. Ça va me permettre de connaître d’autres marchés en Europe tout en voyageant. Je vais d’ailleurs devoir vivre plusieurs mois à Paris à compter du printemps 2014. »

D’ici une première campagne de promotion à l’automne en France, Peter Peter va bien entendu se consacrer sur les concerts en sol québécois, dont celui des FrancoFolies : « Je continue de donner le spectacle offert depuis la sortie du disque. Ça ne fait pas si longtemps de toute façon que je roule ce concert […] Jeudi, je vais quand même essayer quelques récentes chansons (comme Little Shangri-La) et une toute nouvelle pièce, » dont il préfère taire le titre pour garder l’effet de surprise.

« Je serai accompagné des mêmes musiciens qu’à l’habitude excepté Mike Bjella, au saxophone, en remplacement d’Adam Kinner », précise le chanteur.

Rencontré sur le site des Francos, l’agent de spectacle chez Audiogram Éric Tremblay affirme que le spectacle de Peter Peter s’est amélioré depuis la rentrée montréalaise du 14 février, au Club Soda. Selon ses dires, certains ajustements au niveau des projections et dans la présentation des chansons auraient donné des galons à l’ensemble de la proposition.

Pour le reste, on parle d’Emmanuel Éthier (coréalisation de l’album ainsi que responsable du violon et de la guitare), Pascal Shefteshy (claviers et basse), Francis Mineau (batterie), Louis-Joseph Cliche (claviers et piano) et du guitariste Grégory Paquet (ex-The Stills).

LES TROIS QUESTIONS HUFFPOST

1. Quel artiste suggérez-vous aux Montréalais d’aller voir durant les FrancoFolies, mis à part vous?

R. La Femme

2. Quel est votre lieu favori à Montréal?

R. Le Chinatown

3. Nommez un mot de la langue française pour décrire votre œuvre.

R. Confession

Peter Peter - 20 juin, 19h – Club Soda / 21 juin, minuit – Le Shag, Savoy du Métropolis, en formule D.J.

C’est le groupe français La Femme qui assurera la première partie de la soirée au Club Soda, jeudi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Francofolies 2013: quelques artistes Voyez les images
Galerie photo FrancoFolies: 18 juin 2013 Voyez les images