NOUVELLES
18/06/2013 07:33 EDT | Actualisé 18/08/2013 05:12 EDT

Une épidémie d'encéphalite a déjà tué 118 enfants en Inde

GORAKHPOUR, Inde - Une épidémie d'encéphalite a déjà coûté la vie à 118 enfants dans le nord de l'Inde depuis le début de l'année, et les responsables craignent que le bilan ne finisse par atteindre un millier de victimes.

La maladie est transmise par les moustiques et frappe les jeunes et les dénutris. Les experts estiment qu'il pourrait s'agir de la pire épidémie des dernières décennies.

La maladie a tué des milliers d'enfants dans l'État d'Uttar Pradesh au cours des huit dernières années. Plusieurs familles ont été contraintes de s'endetter lourdement pour obtenir des soins. Les enfants qui survivent souffrent fréquemment de séquelles graves au cerveau.

Les épidémies éclatent toujours au moment de la mousson, dont les pluies annoncent le retour des moustiques qui transmettent l'encéphalie japonaise des porcs aux humains, ne laissant aucune chance à des enfants malnourris et au système immunitaire affaibli. Une autre forme de la maladie est transmise par de l'eau contaminée.

Un vaccin est disponible depuis longtemps, mais le gouvernement de l'État ne semble pas posséder la volonté politique nécessaire pour protéger les communautés reculées qui sont les plus vulnérables.