NOUVELLES
18/06/2013 10:44 EDT | Actualisé 18/08/2013 05:12 EDT

Une centaine d'emplois pour la région de Montréal annoncés au Salon du Bourget

PARIS - Près d'une centaine de nouveaux emplois seront bientôt créés dans le secteur québécois de l'aérospatial, qui fait déjà vivre 42 500 personnes.

Ces emplois seront le résultat de trois investissements annoncés mardi au Salon du Bourget par le ministre québécois des Finances, Nicolas Marceau.

Ces investissements sont moins spectaculaires que les contrats de plusieurs milliards de dollars annoncés par Airbus, Boeing ou encore Bombardier, mais ils viennent rappeler l'importance des PME au sein de la «grappe» aéronautique, souligne-t-on.

«Ce sont des bonnes nouvelles, a déclaré le ministre Marceau. Elles confirment l'attrait du Québec, l'attrait de Montréal et de notre grappe. Cette grappe est précieuse. La voir croître, c'est encore le signe qu'elle va continuer de jouer un rôle d'aimant pour les entreprises.»

Les annonces faites au Bourget concernent trois sociétés françaises ayant décidé de s'implanter dans la région de Montréal.

Spécialisé dans la simulation et la réalité virtuelle, Sogeclair a choisi d'installer sa filiale canadienne dans la métropole. D'ici trois ans, cette société prévoit embaucher une cinquantaine de personnes, des ingénieurs surtout.

«Montréal sera un point d'accès vers les États-Unis», a expliqué Yves Sagot, qui pilote ce projet.

C'est aussi en pensant faire de Montréal sa «base d'affaires» pour l'Amérique du Nord que le distributeur de pièces AHE (Aero Hardware Equipment) a choisi d'y implanter sa nouvelle division. Celle-ci emploiera une vingtaine de personnes d'ici 2016.

«Le Grand Montréal nous donne accès à un important bassin de main-d'oeuvre qualifiée et sa situation géographique est hautement stratégique», a dit le président d'AHE, Gérard Ranzato.

Loiretech s'installera de son côté à Mirabel, dans le cadre d'une «coentreprise» avec Composites VCI de Saint-Lin-Laurentides. D'ici trois ans, une vingtaine d'emplois y seront créés. Installée dans la région de Nantes, Loiretech conçoit et fabrique des pièces composites et des moules de grandes dimensions en carbone. L'entreprise a collaboré au développement de la CSeries de Bombardier, a expliqué son président, Marc Moret.

Par ailleurs, Aéro Montréal a signé mardi au stand du Québec au Bourget une entente de collaboration stratégique avec le «pôle de compétitivité» «Aerospace cluster in Rhône-Alpes», une sorte d'équivalent français, comme son nom ne l'indique pas, de la «grappe» aérospatiale montréalaise.