NOUVELLES
18/06/2013 04:49 EDT | Actualisé 18/08/2013 05:12 EDT

Un fonds spéculatif fait pression sur Tim Hortons pour accroître sa rentabilité

TORONTO - Un fonds spéculatif de New York exerce des pressions sur Tim Hortons (TSX:THI) dans le but d'accroître sa rentabilité, à peine quelques mois après que la chaîne de cafés eut été la cible de requêtes similaires de la part d'un autre investisseur américain.

Scout Capital Management a augmenté sa participation dans l'entreprise canadienne pour la faire passer à 5,5 pour cent, selon des documents déposés lundi auprès de la Securities and Exchange Commission, l'organisme américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers.

Le fonds spéculatif comptait une participation de 1,48 pour cent dans la chaîne d'établissements spécialisés dans le café et les beignes, à la fin du mois de mars.

Scout a indiqué avoir entrepris des entretiens avec la haute direction de Tim Hortons au sujet de la structure financière et des dépenses de la chaîne, du moment et de l'importance de ses rachats d'actions de même que de ses investissements en matière d'infrastructures, entre autres choses.

La firme a dit s'attendre à ce que les discussions se poursuivent.

De son côté, Tim Hortons a indiqué ne pas faire de commentaires sur ses entretiens avec des investisseurs.

Cette nouvelle survient peu après que des médias eurent rapporté que le fonds spéculatif américain Highfields Capital avait réclamé des changements au sein de la chaîne de cafés, y compris un important rachat d'actions et l'essaimage de ses activités immobilières, à la fin du mois d'avril.

La firme d'investissement détient une participation d'environ 1,56 pour cent dans Tim Hortons.

Les actions de Tim Hortons ont terminé la séance de mardi à 56,05 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 2,17 $, soit un peu plus de quatre pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.