NOUVELLES
18/06/2013 03:56 EDT | Actualisé 17/08/2013 05:12 EDT

Québec salue la démission de Michael Applebaum

Le ministre des Affaires municipales du Québec, Sylvain Gaudreault, et le ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, ont salué la décision de Michael Applebaum de quitter ses fonctions à la tête de la métropole. Réagissant quelques minutes seulement après l'annonce de M. Applebaum, M. Gaudreault a déclaré que c'était la meilleure décision qu'il pouvait prendre et qu'il s'agissait d'un geste responsable.

Pour la suite des choses, a-t-il dit, c'est au conseil municipal d'agir. Il doit bouger le plus rapidement possible pour nommer un maire intérimaire, qui respectera le principe de la coalition. « Le moment est très important pour Montréal », rappelant qu'il ne reste que quelques semaines avant le déclenchement des élections municipales, le 18 septembre, pour un scrutin qui suivra le 3 novembre.

MM. Gaudreault et Lisée ont insisté pour dire qu'il fallait un maire tourné vers l'avenir, voué à la relance de Montréal, et qui n'ait pas l'intention de se présenter à la mairie. M. Lisée a indiqué que l'été était une période plus tranquille et que le gouvernement espérait que le maire intérimaire se limitera à coordonner les activités de la Ville et qu'il sera « un maire d'intendance ».

Pour le moment, Québec ne voit pas la nécessité de nommer un accompagnateur ou un conseiller spécial, mais ne dirait pas non, si jamais la Ville de Montréal en faisait la demande.

Enfin, MM. Gaudreaut et Lisée ont déclaré que ni l'un ni l'autre n'avaient eu de contact avec M. Applebaum avant qu'il annonce sa démission.