NOUVELLES
18/06/2013 06:24 EDT | Actualisé 18/08/2013 05:12 EDT

Le Canada aurait contribué à l'espionnage au G20

Le Canada aurait aidé les États-Unis et le Royaume-Uni à espionner les participants au sommet du G20 à Londres il y a quatre ans, selon des documents obtenus par le quotidien britannique The Guardian.

D'après le quotidien, des espions ont consulté les ordinateurs et écouté les appels téléphoniques de politiciens et représentants étrangers lors de deux réunions du G20 dans la capitale britannique en 2009. Les courriels et les appels reçus par les délégués sur leur téléphone intelligent BlackBerry auraient également été interceptés.

The Guardian a publié des diapositives PowerPoint décrivant l'opération. L'une d'entre elles porte l'emblème du Centre de la sécurité des télécommunications du Canada (CSTC), l'organisme fédéral d'écoute électronique.

Il apparaît aux côtés de ceux de l'agence de sécurité nationale des États-Unis (NSA) et du service gouvernemental d'écoutes et de transmission du Royaume-Uni, ainsi que du logo « Joint Apps ».

Les documents ont été fournis à la publication par l'ex-employé de la NSA Edward Snowden.