NOUVELLES
18/06/2013 07:54 EDT | Actualisé 18/08/2013 05:12 EDT

La CPI repousse l'audience préliminaire de Ntaganda

LA HAYE, Pays-Bas - La Cour pénale internationale a reporté à plus tard l'audience préliminaire d'un présumé chef de guerre africain surnommé le «Terminator» pour donner à ses avocats plus de temps pour se préparer.

Bosco Ntaganda ne sera maintenant de retour devant la justice que le 10 février 2014.

L'audience permettra aux juges de déterminer si les preuves sont suffisantes pour justifier la tenue d'un procès.

Ntaganda avait été accusé, en 2006, d'avoir recruté et utilisé des enfants-soldats. Puis, l'an dernier, il a aussi été accusé de meurtre, de viol, d'esclavage sexuel, de persécution et de pillage en lien avec des gestes qui auraient été posés en 2002-2003.

Les procureurs affirment qu'il était un des principaux dirigeants des Forces patriotiques pour la libération du Congo.

Ntaganda s'est livré à la justice en mars, possiblement parce que ses anciens acolytes avaient décidé de l'éliminer. Il n'a pas encore enregistré de plaidoyer mais est passible de la prison à vie.