NOUVELLES
18/06/2013 10:50 EDT | Actualisé 18/08/2013 05:12 EDT

Jeux vidéo et cinéma d'animation : 48 heures de création

Le Challenge Pixel de Québec, une compétition internationale de jeux vidéo et de cinéma d'animation, se tient dans quelques jours au Musée de la civilisation.

Durant 48 heures, des équipes tenteront de créer à partir d'un thème donné un jeu vidéo ou un minimétrage d'animation.

Le Challenge Pixel est en quelque sorte la continuité du Bivouac urbain, le festival de création de jeux vidéo que les organisateurs bénévoles ont abandonné après quatre années, par manque de temps.

Une quarantaine d'équipes de Québec et de Montréal sont inscrites à la compétition du Challenge Pixel. Les compétiteurs pourront également assister à des ateliers et à des classes de maître, souligne le directeur de l'événement, Louis Leclerc.

« On a doublé les classes de maître internationales des grands noms du jeu vidéo et des grands noms de l'animation, c'est ça la nouveauté cette année. Les maîtres du jeu vidéo viennent un peu inspirer les participants avant la compétition », explique-t-il.

Les Studios Bungie, une entreprise de Microsoft, et Pixar, notamment, offriront des classes de maîtres.

Pour Alexandre Fiset, président-directeur général du Studio Parabole et participant, la compétition se veut amicale et permet de mettre à l'épreuve ses connaissances. « La plupart qui y vont, c'est surtout pour le plaisir, il y a comme une compétition saine, mais l'idée est vraiment de prendre tout ce qu'on a appris dans les dernières années et de faire quelque chose avec ça en 48 heures. Des fois, on a des petites idées à gauche et à droite et on veut les mettre en application et on n'a souvent pas le temps à cause du travail et là, on a un motif pour le faire », mentionne-t-il.

Le public est invité à assister à la compétition. Alexandre Fiset affirme que l'événement est intéressant à regarder.

« Le grand public peut voir des trucs intéressants, je ne dirais pas derrière le dos d'un programmeur où c'est des lignes de codes qui ne pourraient rien dire pour des gens, mais il y a du dessin 3D et c'est comme de la pâte à modeler, tu vois les formes en trois dimensions, tu vois la personne bouger des trucs dans un univers en 3D, c'est assez simple quand on le regarde, plus difficile à faire », mentionne-t-il.

Le Challenge Pixel de Québec se tient les 20, 21, 22 juin dans le grand hall du Musée de la civilisation.