NOUVELLES
18/06/2013 06:34 EDT | Actualisé 18/08/2013 05:12 EDT

De premières commandes pour Bombardier au Bourget

Au deuxième jour du Salon du Bourget, Bombardier a décroché des commandes fermes et des options frôlant les 2 milliards de dollars. Ces commandes concernent de nouveaux appareils de l'avionneur québécois, le Challenger 350 et le Global 8000, qui vont entrer en service en 2014 et 2017. 

Pour l'instant, Bombardier n'a encore rien annoncé toutefois au sujet de son CSeries.

Une des commandes dévoilées mardi porte sur 12 biréacteurs Global 8000, l'avion d'affaires possédant la plus grande autonomie de vol au monde, selon Bombardier. Il s'agit d'un contrat d'acquisition ferme. La valeur de la transaction est évaluée à 804 millions de dollars américains. La commande a été faite, comme cela arrive parfois, par un client qui a préféré rester anonyme.

Ce n'est pas le cas de l'autre acquéreur, qui est très connu: il s'agit de VistaJet, une des plus grandes sociétés aériennes de luxe du monde, fondée par l'homme d'affaires suisse Thomas Flohr, dont la flotte est entièrement composée d'appareils Bombardier. L'année dernière, VistaJet avait déjà passé une commande historique de près de 8 milliards de dollars auprès de la multinationale québécoise (pour 142 appareils de la gamme Global, dont 56 biréacteurs en commande ferme).

Thomas Flohr revient à la charge cette fois-ci avec une commande ferme portant sur 20 biréacteurs Challenger 350 et sur autant d'options. Les commandes fermes représentent 518  millions de dollars. Si toutes les options sont exercées, la valeur totale de la commande doublera, pour atteindre 1,035 milliard de dollars. Steve Ridolfi, le président de la division Avions d'affaires de l'avionneur, s'est réjoui que VistaJet ait « encore une fois choisi de faire équipe avec Bombardier ». Il faut dire que Thomas Flohr connaît bien le produit qu'il vient d'acheter puisqu'il a personnellement participé aux groupes de discussion qui ont mené à la conception du Challenger 350.

Mardi, Bombardier a aussi fait savoir qu'Horizon Air, de Seattle, avait converti trois options en contrat d'acquisition ferme. L'affaire porte sur trois biturbopropulseurs de ligne Q400 NextGen de 76 places. La société aérienne a également reconfirmé ses options sur sept autres avions Q400 NextGen. La transaction se chiffre à un peu moins de 100 millions de dollars. Avec ces nouvelles commandes, Horizon Air possédera 51 Q400 et Q400 NextGen, soit la flotte de ces appareils la plus importante dans le monde.