POLITIQUE
18/06/2013 11:58 EDT | Actualisé 18/08/2013 05:12 EDT

Comment le bureau de Harper a voulu couler de l'information sur Justin Trudeau

Getty
TORONTO, ON - APRIL 6: Justin Trudeau addresses the crowd at the federal Liberal showcase at the Metro Toronto Convention Centre. (David Cooper/Toronto Star via Getty Images)

Le journal The Advance et la reporter Laurie Watt ont été félicités par la classe politique canadienne sur Twitter lundi soir.

The Advance a révélé avoir reçu des informations du bureau du premier ministre canadien à propos des frais exigés par Justin Trudeau pour une conférence au Georgian College en 2007. Le bureau du premier ministre a demandé au journal que le journal publie l'information en citant une source anonyme.

Le journal a plutôt décidé de ne pas jouer le jeu et a contacté le bureau du premier ministre pour obtenir des commentaires.

Extrait de leur article:

Lorsque questionné à savoir pourquoi le bureau du premier ministre Stephen Harper avait envoyé des documents non sollicités [Erica] Meekes a affirmé que le bureau du premier ministre contacte régulièrement les médias.

Toutefois, il s'agit de la première fois que le bureau du premier ministre diffuse des informations financières de cette nature au journal The Advance.

Habituellement, le travail de cette nature relève des recherchistes partisans.

Lundi soir, les journalistes et observateurs politiques ont couvert le journal de compliments.

Le chroniqueur du National Post Andrew Coyne a même qualifié le petit média de «Journal de l'année».

Le bureau du premier ministre a également contacté le Barrie Examiner, un autre journal de la région de l'Ontario, qui a aussi publié les détails sur les conférences de Justin Trudeau dans un éditorial critique de l'entourage de Stephen Harper.

INOLTRE SU HUFFPOST