NOUVELLES
17/06/2013 08:50 EDT | Actualisé 17/08/2013 05:12 EDT

Verizon pourrait acheter Wind Mobile

Verizon Communications, géant américain de la téléphonie mobile, pourrait percer le marché canadien en faisant l'acquisition du petit fournisseur Wind Mobile.

Plusieurs médias avancent que les représentants de Verizon ont entamé il y a quelques semaines des négociations officielles avec la direction de Wind Mobile dans le but d'en devenir le principal actionnaire. VimpelCom, le plus important investisseur dans Wind Mobile, a récemment mis l'entreprise à vendre pour plus de 500 millions de dollars.

Verizon songerait à investir plusieurs centaines de millions de dollars dans Wind Mobile afin d'en faire un joueur compétitif dans le marché. D'autres entreprises étrangères de téléphonie mobile, dont Vodafone et AT&T, souhaiteraient également investir dans le marché canadien.

Ces entreprises convoitent Wind Mobile puisque l'entreprise est le plus solide et le plus important des trois petits fournisseurs canadiens, avec Public Mobile et Mobilicity. Par contre, Mobilicity se cherche également un investisseur après la décision d'Ottawa de bloquer son rachat par Telus.

Avec l'appui d'un investisseur important comme Verizon, Wind Mobile aurait les moyens de participer aux prochaines enchères de fréquences sans fil et d'offrir éventuellement des services et des prix plus concurrentiels. Cette situation permettrait d'atteindre l'objectif fixé par le gouvernement canadien d'assurer la présence d'au moins quatre joueurs établis dans chaque marché régional au pays.