NOUVELLES
17/06/2013 01:15 EDT | Actualisé 16/08/2013 05:12 EDT

Limoilou : l'enfouissement de fils s'amorcera au printemps 2014

La ministre Agnès Maltais et la Ville de Québec ont confirmé lundi les détails de l'enfouissement de la ligne de 230 kilovolts d'hydro-Québec reliant le poste de Québec à celui de Limoilou.

Le tracé retenu pour la ligne souterraine, dévoilé la semaine dernière, est maintenant accepté par tous les intervenants. La société d'État a entendu les critiques des citoyens, qui voulaient éviter que les fils passent trop près des résidences.

La ligne souterraine construite à partir du printemps 2014 sera composée de deux circuits totalisant 11,1 km. Elle empruntera le secteur de la 41e Rue et le boulevard Henri-Bourassa.

D'ici quatre ans, plus de 200 pylônes d'Hydro-Québec disparaîtront du paysage du quartier Limoilou. Plus de 16 km de lignes de transport aériennes situées dans les secteurs de la 41e Rue, du boulevard Henri-Bourassa et le long de la 2e Rue dans le quartier Limoilou jusqu'au poste de la Reine dans le quartier Saint-Roch seront ainsi démantelés.

Acceptation citoyenne

La ministre responsable de la région se réjouit que le tracé rallie maintenant toutes les parties. Une table d'échange avec les citoyens qui avaient soulevé des préoccupations quant à l'exposition aux champs électromagnétiques avait été mise en place afin d'identifier le meilleur parcours pour la ligne souterraine.

La ministre Maltais salue l'implication des citoyens dans le dossier, qui remonte à une dizaine d'années. « Il y a des citoyens qui se sont levés, qui ont dit : "On veut avoir notre mot à dire, on n'est pas d'accord par l'endroit où passerait la ligne souterraine." Ils avaient raison de l'exprimer. La démocratie, parfois, c'est long, c'est épuisant, c'est difficile, mais c'est important. C'est comme ça que ça fonctionne le mieux, les projets, c'est quand on s'assoit avec les gens et qu'on arrive à résoudre les problèmes », dit la ministre.

Une rencontre d'information pour les citoyens se tiendra mardi à 19 h au Centre communautaire Monseigneur-Marcoux. Hydro-Québec expliquera en détail les tracés choisis pour la ligne souterraine.

PLUS:rc