NOUVELLES
17/06/2013 10:39 EDT | Actualisé 17/08/2013 05:12 EDT

La ministre ZakaÏb ne veut plus de banquiers à la tête d'Investissement Québec

PARIS - La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Elaine Zakaïb, a confirmé lundi que le mandat du président d'Investissement Québec, Jacques Daoust, avait pris fin parce que le le gouvernement Marois veut quelqu’un qui «cadre plus» avec sa propre «vision», et pas un «banquier».

«Nous voulons un candidat qui remplirait plus un mandat de développement économique plutôt que quelqu’un qui vient du milieu bancaire», a déclaré la ministre au Salon aéronautique du Bourget, auquel elle participe avec son collègue des Finances, Nicolas Marceau.

À la suite du congédiement de M. Daoust six mois avant la fin de son mandat, certaines informations laissent entendre que Mario Albert, qui préside l'Autorité des marchés financiers, pourrait lui succéder.

Mais il est «trop tôt» pour dire qui sera le prochain président, assure toutefois la ministre, qui précise que «ça sera au conseil d’administration d’Investissement Québec d’évaluer les candidatures et de soumettre son choix au conseil des ministres». Qui l’entérinera.

La décision, qui devrait survenir «cette semaine ou la semaine prochaine», en dira long sur les intentions du gouvernement, qui veut toujours «repenser la vision d’Investissement Québec» après l’échec du projet gouvernement de créer un Banque de développement économique, faute du soutien des partis d’opposition.

«On va demander au conseil d’administration de revenir avec un plan stratégique. On va rendre publiques nos grandes orientations d’ici quelques semaines. Mais c’est évident qu’on veut faire du développement économique. On ne veut pas que ça ne soit que du rendement», a dit Mme Zakaïb.

Cela laisse penser que le gouvernement pourrait à cette occasion remettre sur le tapis son projet de Banque de développement. La ministre ne le confirme pas, mais assure que la réponse se trouvera dans la politique d’orientation du gouvernement.