NOUVELLES
17/06/2013 11:43 EDT | Actualisé 17/08/2013 05:12 EDT

La ministre Zakaïb confirme le congédiement du président d'Investissement Québec

La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, a confirmé, lundi, le départ du président d'Investissement Québec, Jacques Daoust, annoncé dimanche par Radio-Canada.

La ministre Zakaïb a confirmé que Québec désirait miser sur quelqu'un qui « cadre plus » avec sa « vision ». Elle a précisé que le gouvernement désirait emprunter une nouvelle voie et ne compte pas réembaucher un banquier. « Nous voulons un candidat qui remplirait plus un mandat de développement économique plutôt que quelqu'un qui vient du milieu bancaire », a déclaré la ministre Zakaïb au salon aéronautique du Bourget, en France.

Le gouvernement devra procéder par décret pour réaliser ces changements à la direction d'Investissement Québec. Les partis d'opposition ont refusé le projet du gouvernement de transformer Investissement Québec en une Banque de développement économique.

Québec congédie ainsi M. Daoust six mois avant la fin de son contrat qui prenait fin en décembre. Le bureau de Pauline Marois a annoncé jeudi à M. Daoust qu'il était remercié, alors qu'il s'apprêtait à quitter Montréal pour le salon international de l'aéronautique du Bourget.

Proche du Parti libéral du Québec, Jacques Daoust a été nommé par l'ancien premier-ministre Jean Charest en 2006.

Le président du conseil d'administration d'Investissement Québec, Jean Bazin, pourrait également se voir montrer la porte.

Par ailleurs, le nom du président de l'Autorité des marchés financiers (AMF), Mario Albert, circule pour succéder à M. Daoust.

La semaine dernière, le gouvernement a nommé trois nouveaux membres au conseil d'administration d'Investissement Québec. En faisant le ménage à la direction, le gouvernement Marois veut s'entourer d'alliés pour faire les changements qu'il veut dans la structure de la société.