NOUVELLES
17/06/2013 12:02 EDT | Actualisé 17/08/2013 05:12 EDT

La fin des magasins Virgin en France

Le tribunal de commerce de Paris a prononcé lundi la liquidation judiciaire de la société qui gérait les magasins Virgin, qui employaient 960 personnes en France.

Placé en redressement judiciaire en janvier, Virgin a fait l'objet de deux offres de reprise le 10 juin. Les offres ont toutefois été rejetées par le tribunal.

Mercredi, la direction avait mis la clé sous la porte de ses 26 magasins pour des raisons de sécurité, après que des salariés eurent occupé 8 établissements, dont celui des Champs-Élysées.

Les salariés se disent insatisfaits des indemnités de départ offertes par l'entreprise. L'offre de Virgin prévoit que les 960 employés et la quarantaine de salariés des filiales se partageront 8 millions d'euros. Les salariés réclament 15 millions.

Dans le magasin des Champs-Élysées, quelques heures avant l'annonce de la liquidation par le tribunal, des salariés étaient réunis au milieu des rayons quasi vides, dans l'espoir d'obtenir de meilleures conditions de départ.

La présidente de Virgin, Christine Mondollot, a affirmé qu'elle s'occupait « de faire en sorte qu'il y ait le meilleur plan social, avec des formations », l'entreprise disposant de « 8000 euros par personne ».