NOUVELLES
17/06/2013 06:18 EDT | Actualisé 17/08/2013 05:12 EDT

Des chauffeurs d'autobus à la comparution de suspects d'agression d'un confrère

MONTRÉAL - Des dizaines de chauffeurs d'autobus de la Société de transport de Montréal (STM) entendent se rendre au Palais de justice de Montréal, ce lundi, en solidarité avec leur collègue qui a été victime d'une agression grave le 24 avril, dans le nord de la ville.

L'un des suspects de l'agression survenue dans le quartier Villeray doit comparaître au tribunal, ce lundi.

Le porte-parole du Syndicat des chauffeurs d'autobus, opérateurs de métro et employés des services connexes au transport de la STM, Stéphane Lachance, signale que leur confrère tabassé ne pourra assister à la comparution du suspect. Les chauffeurs veulent donc qu'il sache qu'ils sont avec lui.

L'autobus dans lequel l'agression est survenue, peu après 2h30, à l'angle du boulevard Saint-Laurent et de la rue Jean-Talon, était équipé de deux caméras de surveillance. Des images nettes montrant les trois suspects à bord du véhicule ont été diffusées.

Le chauffeur, âgé dans la mi-trentaine, a été martelé de nombreux coups au haut du corps. Certaines images semblent aussi montrer les trois malfaiteurs crachant tour à tour sur le chauffeur avant de sortir de l'autobus.

Le syndicat signale qu'en 2012, 66 actes de violence envers des chauffeurs d'autobus de la Ville de Montréal ont eu lieu. Une pétition pour contrer la violence à leur endroit sera lancée ce lundi afin que la Chambre des communes amende le Code criminel pour prévoir des peines plus sévères à l'encontre des agresseurs de chauffeurs d'autobus.