NOUVELLES
17/06/2013 05:11 EDT | Actualisé 17/08/2013 05:12 EDT

Complot contre des blindés: comparutions des trois hommes arrêtés

MONTRÉAL - Une kyrielle d'accusations ont été déposées, lundi, à Montréal, à l'endroit des trois individus arrêtés en lien avec un complot concernant des attaques contre des camions blindés.

Denis Paquette, 62 ans, Gilles Pinsonneault, 65 ans, et Michel Renaud, 63 ans, font face à des accusations de complot pour enlèvement, complot de séquestration et complot pour vol qualifié, de recel, ainsi que d'usage d'explosifs.

Les trois individus, connus des policiers, ont été arrêtés vendredi à la suite d'une enquête de quatre mois.

Le Service de police de la ville de Montréal avait ensuite procédé à quatre perquisitions, soit trois dans la métropole et une à Repentigny.

Une des perquisitions, sur la rue De Coleraine, avait provoqué l'évacuation d'une quarantaine de résidants d'un immeuble à logements, dans le quartier Pointe-Saint-Charles, dans la nuit de samedi à dimanche.

Les policiers avaient alors mis une dizaine d'heures à neutraliser un «colis» suspect qui se trouvait dans l'immeuble.

Les autorités ont mis la main sur des fusées routières, des bidons d'essence, des bonbonnes de poivre de Cayenne, des cellulaires, un manteau de camouflage, des masques de plastiques et une perruque, une cagoule ainsi que quatre armes à feu et des munitions.

Les trois accusés demeureront détenus jusqu'à leur retour devant le tribunal, prévu à une date ultérieure.