NOUVELLES
16/06/2013 06:46 EDT | Actualisé 16/08/2013 05:12 EDT

Une vague d'attentats fait 32 morts en Irak

BAGDAD - Une série d'attentats à la bombe apparemment coordonnés et une fusillade survenus dans plusieurs villes à travers l'Irak ont fait au moins 32 morts et des dizaines de blessés dimanche.

Ce genre d'attaque a beaucoup augmenté en Irak récemment, le nombre de victimes atteignant des niveaux inégalés depuis 2008. Près de 2000 personnes ont été tuées depuis le début du mois d'avril.

La plupart des attentats à la bombe de dimanche se sont produits dans des régions où la population est majoritairement chiite au sud et au centre du pays. De nombreux engins explosifs avaient été dissimulés dans des automobiles, alors que d'autres avaient été placés sur le bord de la route.

La fusillade s'est déroulée à Mosul, dans le nord-ouest de l'Irak. Des tireurs ont ouvert le feu sur des policiers qui montaient la garde près d'un pipeline, abattant quatre agents et en blessant cinq autres.

Les attaques n'ont pas été revendiquées, mais elles portent la signature de la branche irakienne d'Al-Qaida, qui a souvent recours à des voitures piégées et à des attentats coordonnés pour frapper la majorité chiite et les forces de sécurité.