NOUVELLES
16/06/2013 07:46 EDT | Actualisé 16/08/2013 05:12 EDT

Turban: Couillard dénonce les péquistes qui en ont fait une affaire politique

MONTRÉAL - Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, s'est dit heureux du dénouement de la crise qui secouait le soccer québécois, en raison de l’interdiction du turban sikh sur les terrains, qui a finalement été levée samedi par la Fédération québécoise de soccer.

M. Couillard estime par ailleurs que le gouvernement Marois a très mal agi dans ce dossier, l’utilisant à des fins politiques de façon «très prématurée et brusque».

Le chef libéral déplore que le gouvernemernt péquiste ait associé la controverse aux valeurs québécoises, mettant indûment en opposition le Québec et le reste du Canada.

Philippe Couillard soutient que le dossier était strictement sportif, et il se réjouit qu’il se soit également réglé sur le plan sportif.