NOUVELLES
16/06/2013 04:08 EDT | Actualisé 16/08/2013 05:12 EDT

La dernière série d'audiences pour le pipeline Northern Gateway s'amorcera lundi

FILE - In this 2007 file photo, a new oil transit pipeline runs across the tundra to flow station at the Prudhoe Bay oil field on Alaska's North Slope. The oil pipeline that stretches 800 miles across the Alaska landscape is celebrating a milestone. The trans-Alaska oil pipeline on Wednesday marked 35 years in production with more than 16.5 billion barrels of oil loaded into the pipeline at Prudhoe Bay for delivery to Valdez, where it is loaded intotankers destined for the West Coast. (AP Photo/Al Grillo, File)
AP
FILE - In this 2007 file photo, a new oil transit pipeline runs across the tundra to flow station at the Prudhoe Bay oil field on Alaska's North Slope. The oil pipeline that stretches 800 miles across the Alaska landscape is celebrating a milestone. The trans-Alaska oil pipeline on Wednesday marked 35 years in production with more than 16.5 billion barrels of oil loaded into the pipeline at Prudhoe Bay for delivery to Valdez, where it is loaded intotankers destined for the West Coast. (AP Photo/Al Grillo, File)

TERRACE, C.-B. - Les partisans et les détracteurs du projet de pipeline Northern Gateway d'Enbridge présenteront leurs derniers arguments à compter de lundi dans le cadre de l'ultime série d'audiences avant que le comité fédéral chargé d'évaluer la proposition ne rende sa décision.

L'entreprise établie à Calgary sera la première à prendre la parole. Elle plaidera en faveur de l'approbation de l'oléoduc qui permettrait de transporter le pétrole produit à partir des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'à un port situé à Kitimat, en Colombie-Britannique.

Le gouvernement britanno-colombien devrait aussi s'adresser au comité. La province avait annoncé en mai qu'elle croyait que le projet ne pouvait pas être approuvé tel que proposé.

Si les opposants au pipeline ont jusqu'ici dominé les audiences, Enbridge bénéficiera du soutien d'alliés importants durant la dernière étape du processus puisque le gouvernement de l'Alberta, la Chambre de commerce d'Edmonton et l'Association canadienne des producteurs pétroliers seront à ses côtés.

Les détracteurs de l'oléoduc Northern Gateway prévoient marquer la fin des audiences avec une manifestation à Terrace, en Colombie-Britannique, dimanche, à laquelle doit notamment participer la Coastal First Nations, qui s'est retirée du processus d'évaluation plus tôt cette année.

Les dernières présentations se dérouleront pendant les deux prochaines semaines. Le comité doit rendre son rapport à Ottawa d'ici la fin de 2013.