NOUVELLES
16/06/2013 11:54 EDT | Actualisé 16/08/2013 05:12 EDT

Marc Séguin au sommet de son art

Depuis dimanche, la maison Hamel-Bruneau présente l'exposition la foi du collectionneur, qui réunit une trentaine d'oeuvres de l'artiste contemporain Marc Séguin.

Des collectionneurs privés ont accepté de prêter les oeuvres de leurs collections privées pour donner forme à cette exposition.

L'artiste de 43 ans aborde, à travers ses oeuvres, la nature, la destruction ou les artistes qu'il affectionne. « C'est un peintre actuel, qui est très tourné vers une critique sociale, vers l'observation de la nature humaine, autant dans les aspects positifs que ceux plus noirs », note la commissaire Andréanne Roy.

D'autres tableaux frappent l'imaginaire. L'artiste, par exemple, a utilisé de la cendre humaine pour immortaliser des ruines. « Ce qui me rend le plus heureux, c'est que l'oeuvre tient la route sans que les gens sachent que c'est fait avec des cendres humaines », affirme Marc Séguin.

Si ce dernier ose utiliser des matériaux inusités, comme des plumes ou du goudron, il ne recherche pas la controverse à tout prix. « Si on le prend au premier degré, ça peut avoir l'air d'être fait pour choquer, pour provoquer, mais ces matériaux-là sont porteurs d'une symbolique qui est forte, et avec les propos que Séguin lui donne ça a sa cohérence », dit Andréanne Roy.

L'exposition se termine le 14 octobre.