NOUVELLES
16/06/2013 04:49 EDT | Actualisé 16/08/2013 05:12 EDT

L'Armée canadienne impose des restrictions pour la vente d'alcool commémoratif

OTTAWA - L'Armée canadienne n'a rien contre ses soldats levant un verre pour commémorer des dates importantes, à condition que personne ne croie qu'ils en profitent pour endosser un produit spécifique.

Et si des civils veulent, à leur tour, porter un toast à la gloire de l'armée, ils devront rester sur leur soif, à moins de trouver un militaire en uniforme prêt à partager un verre avec eux.

La Défense nationale a adopté un nouveau code pour ses unités, y compris ses plus célèbres régiments. Le but est de gérer la production et la vente de boissons alcoolisées alors que s'annoncent de nombreuses commémorations en 2014.

L'an prochain, le Royal 22e Régiment, le Royal Montreal Regiment, le Princess Patricia's Canadian Light Infantry et le Régiment de Hull fêteront chacun leur 100e année d'existence.

Plusieurs unités et régiments vendent des boissons alcoolisées commémoratives pour amasser des fonds.

Les autorités militaires sont devenues plus susceptibles sur la question de l'utilisation de ses symboles au cours des dernières années. Une porte-parole a indiqué que le nouveau code vise à s'assurer que les insignes et logos militaires seront traités avec respect et à des fins non lucratives.