NOUVELLES
16/06/2013 02:35 EDT | Actualisé 15/08/2013 05:12 EDT

Grand Défi Pierre Lavoie : les cyclistes sont arrivés à Montréal

Les participants au cinquième Grand Défi Pierre Lavoie ont franchi le fil d'arrivée dimanche au parc Jean-Drapeau, à Montréal, au terme d'un marathon cycliste organisé dans le but de motiver les jeunes à bouger, à adopter de saines habitudes alimentaires et à réussir à l'école.

Les cyclistes étaient nombreux, à Drummondville, pour prendre le départ de cette troisième et dernière journée de l'événement. Les cyclistes se sont dirigés dans un premier temps vers Granby et ont ensuite convergé vers la métropole.

Environ 1000 cyclistes ont accompagné Pierre Lavoie durant une étape où l'autre de son marathon cycliste. Quant au principal intéressé, il a roulé 1000 kilomètres en 60 heures, traversant notamment le Saguenay, la Mauricie, Québec, Chaudière-Appalaches, le Centre-du-Québec, l'Estrie et la Montérégie.

L'événement vise aussi à récolter de l'argent pour appuyer des projets portant sur ces enjeux et financer la recherche sur les maladies héréditaires orphelines.

Un événement d'envergure nationale

Quelque 5000 jeunes ont accueilli les cyclistes à leur arrivée à Montréal. Provenant des quatre coins du Québec - mais aussi des Maritimes - ils ont été sélectionnés parmi plus de 300 000 participants à l'issue du concours « Lève-toi et bouge! ».

Les jeunes devaient accumuler des « cubes énergie ». Chaque cube équivaut à 15 minutes d'activité physique. Les écoles les plus performantes procédaient à un tirage dont le prix était une participation à « La grande récompense » : une nuit d'activités et d'animation au Stade olympique, suivie dimanche d'une visite à la Ronde et d'un spectacle de la chanteuse Marie-Mai.

Le succès du Grand Défi Pierre Lavoie ne se dément pas. Il est non seulement populaire, mais la portée du message véhiculé semble porter ses fruits. Selon les organisateurs, le nombre de « cubes énergie » accumulés par les jeunes est passé de 16 à 71 millions entre 2009 et 2012.

Des nouveautés comme une course à relais de 2250 élèves du secondaire entre Québec et Montréal et une boucle de 135 kilomètres avec le peloton auront permis à encore plus de personnes de participer à l'événement.