NOUVELLES
15/06/2013 12:27 EDT | Actualisé 15/08/2013 05:12 EDT

La police turque a évacué le parc Gezi d'Istanbul de tous les manifestants

AFP

ISTANBUL - La police turque a évacué samedi soir les milliers de manifestants qui occupaient le parc Gezi d'Istanbul, deux heures après un nouvel ultimatum du premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan les sommant de vider les lieux, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les forces de l'ordre ont pénétré dans le parc, le bastion de la fronde antigouvernementale qui agite depuis deux semaines la Turquie, et l'ont vidé de tous ses occupants par des tirs de grenade lacrymogènes.

De nombreuses tentes dans lesquelles les occupants s'apprêtaient à passer une nouvelle nuit ont été détruite lors de l'intervention, et plusieurs manifestants interpellés, ont constaté les journalistes de l'AFP.

Peu auparavant, les forces de l'ordre avaient évacué, d'abord avec des canons à eau puis avec des gaz lacrymogènes, plusieurs manifestants qui s'étaient réunis sur la place Taksim pour scander des slogans hostiles à M. Erdogan.

Lors d'un discours prononcé près d'Ankara devant plusieurs dizaines de milliers de ses partisans, le chef du gouvernement avait lancé en fin d'après-midi un nouvel ultimatum aux occupants du parc, les sommant de vider les lieux d'ici à dimanche.

Le 31 mai, une violente intervention de la police dans le parc Gezi pour évacuer des militants opposés à sa destruction annoncée a dégénéré en vaste mouvement de contestation politique contre le gouvernement islamo-conservateur turc, au pouvoir en Turquie depuis 2002.

INOLTRE SU HUFFPOST

#OccupyGezi Protests