NOUVELLES
15/06/2013 02:49 EDT | Actualisé 15/08/2013 05:12 EDT

Indemnités de départ : les ex-employés de TQS se prononcent

PC

Cinq ans après leur licenciement, près de 300 anciens employés de TQS se prononcent samedi sur une entente de principe intervenue entre leur syndicat et la compagnie Remstar concernant le paiement de leurs indemnités de départ.

Les employés ont été remerciés en 2008 quand Remstar a racheté TQS, qui était sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers. À l'époque, la compagnie avait fermé toutes ses salles de nouvelles.

Remstar refusait jusqu'à récemment de verser les indemnités de départ prévues dans l'ancienne convention collective.

La compagnie des frères Rémillard prétendait que lors de ces licenciements, son acquisition de TQS n'était pas finalisée et qu'elle était simplement gestionnaire temporaire de la station. Elle considérait les anciens employés de TQS comme des créanciers ordinaires.

En 2009, le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) a donné raison au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui contestait l'interprétation de Remstar. La compagnie a fait de nombreuses demandes d'appel mais a été chaque fois déboutée.

Les indemnités prévues dans l'entente de principe seraient de deux semaines de salaire par année de service.