NOUVELLES
15/06/2013 09:41 EDT | Actualisé 15/08/2013 05:12 EDT

L'Impact encaisse une première défaite en 4 matchs, s'incline 2-0 face au Crew

COLUMBUS, États-Unis - Le Crew de Columbus a frappé à deux reprises en première demie et l'Impact de Montréal, qui n'avait pas disputé le moindre match en quinze jours, a encaissé une défaite de 2-0, samedi.

La rencontre a bien mal commencé pour la formation montréalaise. Dès la 6e minute, Matias Sanchez a décoché un solide tir qui a dévié sur le défenseur Jeb Brovsky et trompé la vigilance du gardien Troy Perkins.

L'Impact, dirigé par Mauro Biello en l'absence de l'entraîneur Marco Schällibaum qui purgeait un match de suspension, a tenté de donner la réplique quelques instants plus tard. Andrew Wenger a profité d'une passe parfaite de Patrice Bernier pour percer la défensive du Crew et se retrouver fin seul face au gardien Andy Gruenebaum. Ce dernier a toutefois stoppé le tir sans conviction de l'attaquant américain.

Cette occasion ratée s'est avérée coûteuse pour le onze montréalais, qui a encaissé un deuxième but à la 22e minute lorsque Dominic Oduro a profité d'une gaffe défensive de Collen Warner pour s'échapper face à Perkins. Le Ghanéen a facilement déjoué Perkins d'une frappe du côté gauche.

Wenger, encore lui, a eu l'occasion de réduire l'écart avant la fin de la première demie, mais son tir, décoché d'une dizaine de pieds, est passé par-dessus le poteau éloigné. Le no 33 de l'Impact a d'ailleurs cédé sa place à Daniele Paponi à la 54e minute.

Le onze montréalais a bien tenté d'ouvrir la machine en deuxième demie, mais il n'a jamais été en mesure de s'organiser franchement. À la 69e minute, Andrea Pisanu a probablement obtenu la meilleure chance de marquer des siens quand son tir de la surface de réparation a raté de peu à la droite du filet.

L'Impact, qui demeure tout de même au sommet de l'Association de l'Est, a donc vu sa séquence de trois victoires prendre fin. Il disputera ses deux prochaines rencontres au stade Saputo.