NOUVELLES
15/06/2013 05:22 EDT | Actualisé 15/08/2013 05:12 EDT

L'Égypte rompt ses relations diplomatiques avec la Syrie

Le président égyptien, Mohamed Morsi, a annoncé samedi la rupture complète des relations diplomatiques avec le régime de Bachar Al-Assad et a exigé le départ des combattants du Hezbollah de Syrie.

S'exprimant devant des dignitaires sunnites réunis au Caire, le président égyptien, issu des Frères musulmans, a déclaré : « Nous avons décidé aujourd'hui de rompre complètement les relations avec la Syrie et avec l'actuel régime syrien. »

Mohamed Morsi a aussi adressé une mise en garde au Hezbollah, mouvement chiite libanais combattant aux côtés des forces gouvernementales syriennes contre les insurgés cherchant à renverser Bachar Al-Assad.

« Nous nous opposons au Hezbollah dans son agression contre le peuple syrien », a-t-il dit. « Le Hezbollah doit quitter la Syrie et ce ne sont pas des paroles en l'air. Il n'y a pas de place pour le Hezbollah en Syrie. »

Mohamed Morsi a aussi exhorté la communauté internationale à instaurer une zone d'exclusion aérienne en Syrie afin de favoriser les rebelles contre les forces gouvernementales, qui disposent de la maîtrise des airs. 

Reuters