NOUVELLES
15/06/2013 11:51 EDT | Actualisé 15/08/2013 05:12 EDT

Début d'un sommet sur les élections au Zimbabwe

MAPUTO, Mozambique - Des leaders africains ont amorcé samedi un sommet sur la situation au Zimbabwe après que le président du pays, Robert Mugabe, eut décidé de tenir d'importantes élections à la fin du mois de juillet.

Le président de l'Afrique du Sud, Jacob Zuma, a entamé des pourparlers à huis clos avec M. Mugabe, le premier ministre du Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, et d'autres représentants régionaux à Maputo, au Mozambique.

M. Zuma est le principal médiateur sur la question du Zimbabwe pour la Communauté de développement de l'Afrique australe, une organisation économique et politique.

Selon M. Tsvangirai, les réformes démocratiques exigées par la nouvelle constitution et les médiateurs pour assurer au Zimbabwe des élections libres et justes ne peuvent être mises en place avant le scrutin.

Jacob Zuma a déclaré samedi que les dirigeants réfléchiraient à un «échéancier» pour les élections. Mais un représentant du parti politique de Robert Mugabe a affirmé sur les ondes d'une radio sud-africaine que, pour le Zimbabwe, le sommet ne servirait qu'à demander un soutien financier aux pays de la région pour financer le vote de juillet.

PLUS:pc