NOUVELLES
15/06/2013 11:50 EDT | Actualisé 15/08/2013 05:12 EDT

Colis suspect : trois personnes arrêtées

Les policiers ont arrêté trois personnes en lien avec l'affaire du colis suspect trouvé dans un logement du quartier Pointe-Saint-Charles, dans l'arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal. Une des personnes arrêtées est le locataire de l'appartement.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a révélé qu'il s'agit d'une enquête entamée il y a quatre mois concernant des attaques visant des camions blindés. Les suspects, deux sexagénaires et un septuagénaire, comparaîtront lundi au palais de justice de Montréal pour faire face à plusieurs chefs d'accusations.

Le paquet a été découvert vers 20 h samedi, dans un bâtiment de logements sociaux dans le secteur des rues Coleraine et Hibernia. Une fois sur place, les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont jugé nécessaire l'assistance des artificiers, qui sont arrivés sur place vers 21 h 30.

Les techniciens en explosifs ont mis près de dix heures pour neutraliser le colis, qui contenait un engin explosif, selon le SPVM. Les policiers ont saisi plusieurs objets dans l'appartement en question.

Après de nombreuses heures d'attente, la quarantaine de résidents de l'immeuble ont pu réintégrer leurs logements dimanche matin. La veille au soir, ils avaient été évacués après la découverte du colis. Les résidents touchés ont été pris en charge par le SPVM, puis abrités dans des autobus nolisés.

Le bâtiment est une ancienne école reconvertie en immeuble à logements sociaux. La plupart des résidents sont des personnes âgées. L'immeuble abrite aussi des organismes communautaires.