NOUVELLES
14/06/2013 08:52 EDT | Actualisé 14/08/2013 05:12 EDT

Prendre le large sans commandant

L'Impact de Montréal tentera d'accentuer son avance au classement de l'Association de l'Est contre le Crew à Columbus, samedi, et ce, malgré l'absence de l'entraîneur Marco Schällibaum.

Le Suisse a été expulsé du dernier match face au Sporting de Kansas City, tout comme le défenseur Alessandro Nesta. L'Italien ratera donc également le rendez-vous.

Le onze montréalais (8-2-2) tentera de venger un match nul (1-1) à saveur de défaite subi à domicile contre ce même Crew (4-5-5). Dominic Orduro avait déjoué Troy Perkins dans les 20 dernières minutes.

« Que tu sois premier ou dernier, toutes les équipes dans cette ligue (MLS) sont compétitives, note le gardien Perkins. Tu ne sais jamais à quoi t'attendre lorsque tu affrontes Columbus. Ils sont toujours dangereux et on l'a réalisé au dernier match. On doit prêts à tout. »

Orduro sera d'ailleurs l'attaquant à surveiller puisqu'il a inscrit six buts depuis le début de la campagne.

En plus de Nesta, l'Impact devra se passer de Sanna Nyassi, présentement avec son équipe nationale de la Gambie. Andrea Pisanu et Daniele Paponi, blessés, ont toutefois repris l'entraînement et pourraient fouler le terrain à nouveau samedi.

Pause salutaire?

Mauro Biello, qui prendra les rênes de l'équipe en l'absence de Schällibaum, ne craint pas un relâchement des siens malgré une pause de 10 jours.

« Lors de notre dernière pause de 10 jours, nous avions bien joué contre Philadelphie, note l'entraîneur adjoint. À notre premier match contre le Crew, on a commencé la première demie un peu lentement. On s'est ensuite ressaisis avec un but de Marco (Di Vaio), mais on a eu un manque de concentration à la fin et le Crew a compté. »

Marco Di Vaio, au 2e rang des buteurs et en lice pour le match des étoiles de la MLS, assure que les Montréalais seront fin prêts pour affronter Columbus.

« C'est difficile parce qu'on revient d'une pause, croit Marco Di Vaio. On préfère jouer chaque semaine pour garder le rythme. Mais on a profité du repos et on a connu une bonne semaine de travail. »

Et l'Impact devra aussi profiter du mauvais rendement du Crew à domicile. Columbus n'a gagné qu'une seule fois en six matchs cette saison, en plus d'avoir seulement marqué six buts.

L'Impact espère quant à lui remporter un quatrième match de suite en saison.