NOUVELLES
14/06/2013 10:47 EDT | Actualisé 14/08/2013 05:12 EDT

ONU: un diplomate des Caraïbes présidera la prochaine Assemblée générale

Un diplomate des Caraïbes a été choisi vendredi pour présider la 68e session de l'Assemblée générale de l'ONU qui commencera en septembre.

John William Ashe, ambassadeur d'Antigua-et-Barbuda à l'ONU, succédera à l'ancien ministre serbe des Affaires étrangères Vuk Jeremic et présidera pendant un an l'Assemblée des 193 pays membres.

M. Ashe, qui était le seul candidat, a été élu par acclamations sans vote. Il avait été désigné dès fin 2011 par les 33 membres du groupe régional des pays d'Amérique latine et des Caraïbes. Les cinq groupes régionaux de l'Assemblée se répartissent le poste par rotation.

Une des rares exceptions avait été l'élection l'an dernier de Vuk Jeremic, choisi lors d'un scrutin confidentiel car les pays membres du groupe d'Europe de l'Est, à qui revenait le choix, n'avaient pas pu parvenir à un consensus.

John William Ashe, 58 ans, est un diplomate chevronné, ayant servi dans la mission de son pays auprès de l'ONU à diverses fonctions depuis plus de 20 ans et comme ambassadeur depuis 2004.

Il avait notamment coprésidé les négociations préparatoires à la Conférence de l'ONU Rio+20 sur le développement durable, qui s'était tenue à Rio l'an denier. Il est également représentant de son pays auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

M. Ashe a indiqué à la tribune de l'Assemblée qu'il voulait faire du développement durable le thème central de son mandat. L'ONU envisage de se fixer une nouvelle série d'objectifs à l'horizon 2030, dont la fin de l'extrême pauvreté et la promotion d'une "économie verte". "Ce thème n'est pas seulement un slogan", a affirmé M. Ashe. "Le développement en général et le développement durable en particulier sont au centre du travail de cette assemblée, c'est notre raison d'être".

avz/sam