NOUVELLES
14/06/2013 05:40 EDT | Actualisé 14/08/2013 05:12 EDT

Les musulmans du Manitoba unis contre le terrorisme

Des membres de la communauté musulmane du Manitoba se rassemblent vendredi soir à la grande mosquée de Winnipeg pour un forum de discussion sur l'islamophobie et les manières de la contrer. Il s'agit d'un projet pilote que les organisateurs espèrent exporter d'un océan à l'autre.

Plusieurs dizaines de membres de la communauté musulmane du Manitoba sont attendus à la grande mosquée de Winnipeg, rue Waverly, dans le cadre du forum « Unis contre le terrorisme » lors duquel il sera question de la stigmatisation dont ils sont victimes.

La jeunesse musulmane doit faire le tri dans les informations, souvent fausses, qui circulent sur l'Islam, selon l'organisatrice de ce forum et directrice de l'Association des services sociaux islamiques, Shahina Siddiqui.

Pour elle, il faut rééduquer la jeunesse et l'outiller pour apprendre à composer avec l'attention médiatique portée, à tort ou à raison, aux musulmans.

Les événements du 11 septembre 2001 et plus récemment l'attentat au marathon de Boston n'ont fait qu'alimenter l'islamophobie, selon elle.

Anas Mostarzak habitait le Manitoba quand les événements du 11 septembre se sont produits. Il n'avait que huit ans à l'époque, mais il dit en subir encore les conséquences.

« Tout le temps, que ce soit à l'école, au travail, tout au long de ma vie, c'est quelque chose à quoi je suis habitué et j'essaie toujours de répondre aux jugements de manière éclairée et éduquée », explique le jeune homme qui participera au forum.

Ce forum est d'autant plus important pour les nouveaux arrivants. Sidi Mohamed, membre de la communauté, explique que les immigrants sont partagés entre garder leur identité et intégrer la nouvelle société dans laquelle ils vivent.

Des agents de la GRC seront présents pour informer les parents sur les influences négatives présentes surtout sur internet, et qui menacent les jeunes. Un projet pilote qui devrait, selon les organisateurs, prendre de l'expansion.