NOUVELLES
14/06/2013 12:38 EDT | Actualisé 14/08/2013 05:12 EDT

Lagarde "très satisfaite" de la coopération FMI-UE au sein de la troïka

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, s'est dite vendredi "très satisfaite" du degré de coopération avec les Européens au sein de la "troïka" alors qu'un récent rapport du Fonds critiquait l'action de l'UE sur la Grèce.

"Je suis personnellement très satisfaite du degré de coopération et du niveau de compréhension que nous avons avec les partenaires de la troïka (Commission européenne et Banque centrale européenne, ndlr)", a déclaré Mme Lagarde lors d'une conférence de presse à Washington.

Chargée de quatre plans de sauvetage dans la zone euro, la troïka des créanciers a été mise à mal par un rapport du FMI publié début juin qui critiquait notamment les Européens pour s'être opposés à une restructuration de la dette grecque dès le premier plan d'aide au pays en 2010.

Bruxelles avait vivement réagi à ce rapport, se disant en "désaccord fondamental" avec ses conclusions. Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, a, lui, estimé que les critiques du FMI n'étaient ni "justes" ni "équitables".

"La relation au sein de la troïka a été inhabituelle et exceptionnelle à l'image même de la crise", a souligné Mme Lagarde, assurant que la coopération a été "constante" et "solide".

Jeudi, le président de la Commission européenne, José Durao Barroso, a estimé que l'Europe pourrait à l'avenir se passer du FMI pour conduire d'éventuels futurs plans de sauvetage dans la zone euro.

jt/jum/rap