NOUVELLES
13/06/2013 09:54 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Wall Street hésite entre bons chiffres américains et craintes sur la Fed

Wall Street évoluait près de l'équilibre peu après l'ouverture jeudi, de bons chiffres américains permettant d'atténuer les inquiétudes sur un éventuel ralentissement des mesures de soutien à l'économie de la Réserve fédérale (Fed): le Dow Jones lâchait 0,05% et le Nasdaq 0,10%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average reculait de 7,83 points à 14.987,40 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 3,42 points à 3.397,01 points.

L'indice Standard & Poor's 500 cédait 0,03% (-0,51 point) à 1.612,01 points.

La Bourse de New York avait terminé en nette baisse mercredi, dans un marché très volatil, les investisseurs s'interrogeant sur les politiques des institutions monétaires, la forte remontée du yen ou celle des taux d'intérêts: le Dow Jones avait cédé 0,84% à 14.995,23 points et le Nasdaq 1,06% à 3.400,43 points.

C'était la première fois cette année que le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, terminait dans le rouge sur trois séances consécutives.

"Les investisseurs restent prudents car ils craignent que les banques centrales réduisent leurs programmes destinés à soutenir la croissance économique", en premier lieu la Fed qui tient une réunion la semaine prochaine, ont remarqué les analystes de Wells Fargo.

"La crainte de voir des politiques monétaires moins accommodantes a déjà fortement affecté les places financières mondiales, et notamment la Bourse japonaise qui a chuté de plus de 6%", ont-ils rappelé.

Autre raison pour les acteurs de marché de se montrer préoccupés: la Banque mondiale a révisé à la baisse mercredi soir sa prévision de croissance mondiale pour 2013.

La place financière new-yorkaise ne résistait pourtant pas trop mal à la morosité des marchés mondiaux grâce à la publication avant le début de la séance de chiffres plutôt positifs sur l'économie des Etats-Unis.

Le ministère du Commerce a d'une part fait état d'un rebond des ventes au détail en mai aux Etats-Unis dépassant nettement les attentes des analystes.

Et selon des chiffres publiés par le ministère du Travail, les nouvelles inscriptions au chômage ont reculé pour la troisième semaine consécutive aux Etats-Unis pendant la première semaine de juin.

Le marché obligataire évoluait à la hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 2,201% contre 2,230% mercredi soir, et celui à 30 ans à 3,338% contre 3,375% la veille.

jum/soe/rap