NOUVELLES
13/06/2013 01:21 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

La prolongation sourit à Chicago

Les Blackhawks de Chicago ont vaincu les Bruins de Boston 6-5 en prolongation, mercredi soir, pour ainsi créer l'égalité 2-2 dans la série finale de la Coupe Stanley.

Brent Seabrook a marqué le but vainqueur à 9:51 de la première prolongation. Les deux victoires de Chicago dans cette série l'ont été après le temps réglementaire.

Dans ce festival offensif, les Blackhawks ont été les premiers à s'inscrire au pointage, en première période.

En désavantage numérique, Brandon Saad a subtilisé la rondelle à Tyler Seguin pendant que les Bruins s'installaient en zone des Blackhawks. Arrivé devant Tuukka Rask (41 arrêts), Saad l'a remise à Michal Handzus (3e), qui a battu le gardien des Bruins d'un tir frappé.

Les hommes de Claude Julien n'ont toutefois pas bousillé leur avantage numérique suivant. Rich Peverley (2e) s'est emparé d'une rondelle libre et a battu Corey Crawford (28 arrêts) du côté de la mitaine, qui semble bien être la faiblesse du gardien chicagolais.

Chicago a pris une avance de deux buts dans la première moitié de la deuxième période avec des buts de Jonathan Toews (2e) et de Patrick Kane (7e).

Puis, Milan Lucic (6e) a réduit l'écart à 14:43 du deuxième tiers. Il a déjoué Crawford d'un revers après s'être saisi devant le filet du retour d'un tir de Zdeno Chara.

Mais 49 secondes plus tard, Marcus Kruger (3e) redonnait une avance de deux buts aux Blackhawks à la suite d'un deux contre un. Rask a arrêté son premier tir du bout de la jambière, mais Kruger a marqué sur le retour. C'était 4-2.

Patrice Bergeron a ensuite ramené les deux équipes à égalité avec un but en fin de deuxième période et un autre au début du troisième tiers.

Il a d'abord profité d'un tir dévié qui a rebondi sur la baie vitrée avant de retomber juste devant Crawford. Mais Bergeron (8e) a été plus vif que le gardien de Chicago et a fait 4-3.

Et avec seulement 2 minutes d'écoulées en troisième période, Jaromir Jagr a repéré Bergeron (9e) dans l'enclave. L'attaquant de L'Ancienne-Lorette n'a pas raté l'occasion d'égaliser le pointage.

Plus tard dans la période, Patrick Sharp n'avait pas encore fini de célébrer son 10e but des séries que Johnny Boychuk (6e) déjouait Crawford d'un puissant tir, encore une fois du côté du gant.

Malgré de bonnes occasions des deux côtés, la prolongation aura été nécessaire pour départager les deux équipes pour une troisième fois en quatre matchs.

La cinquième rencontre de la série aura lieu samedi à Chicago.