NOUVELLES
13/06/2013 03:35 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

L'ex-président argentin Carlos Menem condamné à 7 ans de prison

Un tribunal de Buenos Aires a condamné jeudi l'ex-président argentin  Carlos Menem à une peine de sept ans de prison pour trafic d'armes à destination de la Croatie et de l'Équateur entre 1991 et 1995. 

Le tribunal, qui a ordonné que la peine soit « effectivement purgée », a exigé que soit entamé le processus de levée de l'immunité parlementaire de l'ancien président,  maintenant sénateur du parti péroniste au pouvoir. Son mandat se termine en 2017.  

L'ancien chef d'État controversé a violé l'embargo des Nations unies sur les ventes d'armes, imposé pendant le conflit qui a ravagé l'ex-Yougoslavie dans les années 1990. Au total, 6500 tonnes d'équipements, officiellement destinés au Panama et au Venezuela, avaient été détournés.

Carlos Menem est un péroniste ultralibéral aussi mis en cause dans d'autres affaires : notamment pour entrave à l'enquête sur l'attentat contre une institution juive à Buenos Aires en 1994. La tragédie avait fait des dizaines de morts.