NOUVELLES
13/06/2013 09:22 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Le pétrole ouvre en baisse à New York dans un marché inquiet pour la demande

Le cours du pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse jeudi, les investisseurs s'inquiétant d'un recul de la demande énergétique après plusieurs rapports préoccupants, dont une révision à la baisse par la Banque mondiale de la croissance dans le monde en 2013.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet cédait 15 cents à 95,73 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Après une révision à la baisse par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) de sa prévision pour la demande mondiale de pétrole pour 2013, la Banque mondiale a abaissé (mercredi soir) son estimation de la croissance mondiale" pour l'ensemble de l'année, a remarqué l'analyste indépendant Andy Lipow.

La chute des marchés asiatiques ce jeudi, avec notamment un plongeon de plus de 6% à la Bourse de Tokyo ou un recul de 2,83% à la Bourse de Shanghai, a renforcé les inquiétudes des acteurs du marché sur un ralentissement de la croissance économique, y compris dans les pays émergents.

"Cela implique une moindre demande pour le pétrole, alors même que la production de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) est à son plus haut en sept mois", faisant craindre aux investisseurs une surabondance de l'offre, a noté M. Lipow.

La baisse des cours était toutefois limitée par des chiffres américains de bon augure pour la consommation dans le pays, premier utilisateur mondial d'or noir.

Le département du Commerce a d'une part fait état d'un rebond des ventes au détail en mai aux Etats-Unis dépassant nettement les attentes des analystes.

Et selon des chiffres publiés par le ministère américain du Travail, les nouvelles inscriptions au chômage ont reculé pour la troisième semaine consécutive aux Etats-Unis pendant la première semaine de juin.

jum/soe/rap