NOUVELLES
13/06/2013 05:50 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Industries Dorel licencie 50 travailleurs afin de réduire ses coûts

MONTRÉAL - Le fabricant de produits de puériculture et de bicyclettes Industries Dorel (TSX:DII.B) a annoncé jeudi la mise à pied de 50 travailleurs afin de réduire ses coûts, de mauvaises conditions météorologiques ayant nui à ses ventes de vélos et à ses résultats financiers.

L'entreprise montréalaise a précisé que les postes sacrifiés au Canada n'étaient qu'une poignée. Elle a ajouté que les travailleurs licenciés représentaient environ cinq pour cent de sa division des produits récréatifs dans le monde, dont les effectifs sont de 975 personnes.

Dorel a dit s'attendre à enregistrer au deuxième trimestre une dépense d'environ 2 millions $ US relative aux indemnités de départ.

Les mauvaises conditions météorologiques persistantes qui sévissent aux États-Unis, au Canada et en Europe ont eu pour conséquence des ventes de vélos inférieures aux prévisions, particulièrement dans le réseau des concessionnaires indépendants. Elles ont également incité des concurrents à baisser leurs prix, ce qui a aggravé la situation.

En raison du mauvais temps, les profits tirés des ventes de bicyclettes de Dorel en 2013 ne dépasseront pas ceux de l'an dernier.

Le président et chef de la direction de Dorel, Martin Schwartz, a indiqué que la situation dans le secteur des vélos relevait essentiellement de faits indépendants de la volonté du fabricant.

«Nos bicyclettes ont fait leurs preuves et nos marques restent très fortes», a-t-il déclaré par voie de communiqué.

«Avec la mise en place des réductions de coûts, nous sommes confiants que les résultats pour le secteur des bicyclettes au deuxième semestre afficheront une croissance à deux chiffres par rapport à l'année dernière», a ajouté M. Schwartz.

Dorel dévoilera le 9 août les résultats financiers de son deuxième trimestre.

Les actions d'Industries Dorel ont terminé la séance de jeudi à 35,40 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 3,37 $, soit près de neuf pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.