NOUVELLES
13/06/2013 04:53 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Grèce : la Banque nationale de Grèce va demeurer indépendante

La Banque nationale de Grèce (BNG), l'une des quatre principales banques du pays, a annoncé jeudi qu'elle avait rassemblé les montants nécessaires à sa recapitalisation, ce qui va lui permettre de rester un groupe privé.

"Le secteur privé a apporté la participation minimum demandée à cette recapitalisation, ainsi que le définit la loi, a indiqué la banque dans un communiqué.

La principale condition pour parachever la recapitalisation était la participation du secteur privé à hauteur d'au moins 10%. Les détails sur les fonds levés seront livrés ultérieurement, a précisé la banque.

Les quatre principales banques du pays, la BNG, la Banque du Pirée, Alpha et Eurobank, doivent conclure un processus de recapitalisation, dans le cadre des conditions énoncées dans le plan de sauvetage du pays.

Une somme totale de près de 50 milliards d'euros a été allouée à la Grèce par la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI) pour consolider son secteur bancaire en manque de liquidités.

Pour éviter d'être nationalisées, les banques doivent lever elles-mêmes auprès d'investisseurs privés 10% du capital final des établissements. Le processus doit être achevé ce mois-ci.

Début juin, Alpha Bank a annoncé qu'elle avait obtenu les investissements privés nécessaires pour éviter d'être nationalisée. L'augmentation de capital lancée par la banque pour parachever sa recapitalisation portait sur un montant total de 4,571 milliards d'euros.

Les chefs de file de la troïka des créanciers de la Grèce (UE-BCE-FMI) sont actuellement à Athènes afin de poursuivre le contrôle régulier des comptes grecs en vue de la poursuite du versement des prêts au pays.

bur-kv/mml/az/sym