NOUVELLES
13/06/2013 12:43 EDT | Actualisé 13/08/2013 05:12 EDT

Construction : conflit de travail en vue?

EN DIRECT : L'Alliance syndicale fait le point sur les négociations dans l'industrie de la construction.

La menace d'un conflit de travail dans l'industrie de la construction au Québec prend de l'ampleur. L'Association de la construction du Québec (ACQ), qui a obtenu un mandat de lock-out de la part de ses membres, et les syndicats de la construction, dont celui de l'Alliance syndicale qui représente 175 000 travailleurs, semblent se diriger vers un affrontement.

L'Alliance syndicale a demandé à ses membres de se préparer à un arrêt de travail pour le 17 juin.

Les deux parties s'accusent mutuellement d'intransigeance. Les horaires de travail et les salaires sont au coeur du litige. Les employeurs tentent notamment d'obtenir un allongement des heures de travail et une obligation de travailler sur six jours sans heures supplémentaires. L'ACQ demande également que les huit premières heures supplémentaires soient payées à temps et demi, alors qu'elles le sont présentement à temps double.

Les travailleurs réclament des augmentations de salaire de 12,7 % au cours des quatre prochaines années, soit 3,7 % la première année et 3 % par année au cours des trois suivantes. La partie patronale estime que ces demandes sont excessives et feront grimper le coût de la construction au Québec.