NOUVELLES
12/06/2013 11:18 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

Québec: des médecins dénoncent le transfert de l'Hôtel Dieu vers l'Enfant-Jésus

QUÉBEC - Un regroupement de professionnels de la santé se dit convaincu que le projet de transfert de l'Hôtel-Dieu de Québec vers l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, dans le quartier Limoilou, sera une entreprise coûteuse et hasardeuse entachée d'un manque de transparence. Il réclame son abandon.

Dans un rapport dissident transmis aux autorités mercredi, le Forum des médecins, dentistes, pharmaciens (FMDP) et des chercheurs de l'Hôtel-Dieu de Québec accusent l'administration du CHU d'avoir perdu le contrôle des coûts du transfert.

Le regroupement prétend que l'affirmation du CHU, en mars dernier, selon laquelle le déplacement était réalisable au coût de 850 millions $ n'était plus vraie, signalant qu'une estimation récente avait fait exploser la facture à près de 2,5 milliards $ en tenant compte des coûts requis pour la mise à niveau nécessaire de l'Hôtel-Dieu de Québec.

Les professionnels ajoutent que le plan de déménagement comporte de nombreuses lacunes, à leur avis, dont il faudra tenir compte et qui gonfleront encore la facture. Ils reprochent aussi au projet de ne pas être un hôpital mais un labyrinthe.

Ils dénoncent aussi le refus du CHU de libérer les architectes et ingénieurs de leur clause de confidentialité, ce qui les empêche de parler du projet de rénovation de l'Hôtel-Dieu.

Les protestataires demandent donc au conseil d'administration du CHU et au gouvernement du Québec d'abandonner le projet sur le site de Limoilou et de procéder à l'agrandissement et rénovation de l'Hôtel-Dieu de Québec.