NOUVELLES
12/06/2013 08:52 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

Les rebelles syriens tuent des dizaines de chiites dans l'est du pays

BEYROUTH - Des rebelles syriens ont attaqué un village dans l'est du pays, tuant des dizaines de chiites, ont rapporté mercredi des militants.

Le gouvernement a dénoncé l'attaque en évoquant ce qu'il a appelé le massacre de civils.

L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, affirme qu'au moins 60 personnes — surtout des combattants chiites mais aussi des villageois ordinaires — ont été tués mardi dans le village syrien de Hatla, dans la province de Deir el-Zour le long de la frontière avec l'Irak.

L'Observatoire fait aussi état de combats féroces à Homs, surtout dans le quartier de Wadi Sayeh. Les forces gouvernementales semblent vouloir s'insérer entre deux secteurs contrôlés par les rebelles.

Ailleurs, un hélicoptère du gouvernement syrien a tiré trois missiles sur un village libanais le long de la frontière entre les deux pays, blessant légèrement une personne. Au moins un missile a frappé le centre du village d'Arsal, où se sont réfugiés des dizaines de rebelles et de civils après l'offensive gouvernementale lancée contre la ville de Qousseir la semaine dernière.

Ce village est majoritairement sunnite et les rebelles qui cherchent à renverser le régime de Bachar el-Assad y jouissent d'appuis importants.

Enfin, les Casques bleus autrichiens ont commencé à se retirer du plateau du Golan mercredi, après que leurs positions aient été menacées par la guerre civile syrienne. L'Autriche avait annoncé le retrait des 377 soldats qui faisaient partie des 911 Casques bleus déployés par les Nations unies.