NOUVELLES
12/06/2013 08:20 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

Côte-Ouest: une chercheuse évoque la possibilité qu'un«mégaséisme» frappe

VANCOUVER - Une nouvelle étude a révélé que la côte de la Colombie-Britannique a vécu 22 tremblements de terre majeurs au cours des 11 000 dernières années et qu'un nouveau séisme de ce type est imminent.

Cette étude a analysé la perturbation de sédiments à Effingham Inlet, sur la côte ouest de l'Île de Vancouver.

L'auteure de l'étude, Audrey Dallimore, de l'université Royal Roads, affirme que les chercheurs on déterminé, à l'aide de carbone 14 à la fine pointe de la technologie, que le dernier «mégaséisme» dans la zone s'étirant du nord de l'Île de Vancouver au sud de la Californie a eu lieu vers 1700.

L'étude a trouvé que les tremblements de terre majeurs surviennent à peu près à tout les 500 ans dans la région, mais qu'il peut aussi y avoir des intervalles d'un millénaire.

Mme Dallimore indique donc que bien que le prochain «mégaséisme» sur la côte du Pacifique puisse frapper demain ou dans des centaines d'années, la Colombie-Britannique est bel et bien dans la zone de risque et que le fait de le savoir devrait aider les communautés côtières à mieux préparer leurs mesures d'urgence.

La recherche des experts de l'université Royal Roads, de la Commission géologique du Canada, de l'université de la Colombie-Britannique et de l'université de la Californie a été publiée dans la plus récente édition de la Revue canadienne des sciences de la Terre.